Les premiers pas d'une cure de désintoxication

May 10, 2017

 

Pourquoi une cure détox au printemps ? Avant de se lancer il est important de savoir de quoi on parle et pourquoi est il important de s'accorder ce temps au Printemps et en Automne. Si vous n’avez pas lu l’article « silence je pousse » pour bien comprendre l’enjeu de cette saison, cliquez ici pour accéder à la page.

 

Cet article est donc destiné aux personnes qui souhaitent recevoir des conseils pour effectuer un recadrage alimentaire sans entrer dans une cure pure et dure. (Une vraie cure se doit d'être adaptée aux surcharges, carences, à la vitalité, et au terrain de chaque personne et donc accompagné par un professionnel). 

Autrement il est possible de se faire plus de mal que de bien à remettre en circulation des déchets et des toxines que le corps n'est pas capable de traiter si la force vitale n'est pas suffisante ou que les capacités d'éliminations sont saturées. 

 

Avant toute chose, abordons la phase classique, et de bon sens, valable à tous les changements de saison :

 

PHASE 1 : DIMINUER LA SOURCE DES SURCHARGES,  3 semaines :

 

 

Un peu de motivation : on diminue tous les excitants, les polluants, produits gras, sucrés, raffinés, industriels, et on assainit notre organisme. On le dit, redit, explique, mais cette fois on s`y met :

 

Cigarettes :

  • Quelques cigarettes en moins dans la journée!!! Oui, vous le savez, vous pouvez au moins éviter de fumer la moitié de votre quantité habituelle.

  • Vous pouvez aussi ressortir de votre tiroir votre cigarette électronique et l’utiliser durant la cure.

  • Pourquoi ne pas tenter une séance d'hypnose ? Comme tout travail de suggestion mental, il sera sans doute nécessaire de le répéter au moment où vous sentez que l'envie revient. 

Café 

  • Garder 1 café/j  (Bio, décaféiné si possible).

  • Profitez-en pour essayer le substitut au café, la chicorée.

  • Pour les courageux alterner ou remplacer par un  thé vert antioxydant, un Maté (Autre thé vert) riche en chlorophylle et en fer, ou encore le fameux thé Matcha et ses innombrables vertus. Pour les paresseux de nombreuses synergies d’ infusions "dètox foie" existent en magasin bio ou dans une herboriste.

Grignotages & Sodas

  • Arrêter durant la cure toutes sucreries: Gâteaux bonbons chocolats, pâtisseries, viennoiseries qui n’apportent que des graisses saturées et beaucoup de glucose. BANNISSEZ de votre vie, les sodas, acidifiants au possible, sucrés et pleins de colorants. De plus ce sont des excitants au même titre que le café et la cigarette.   

  • Ne vous donnez pas bonne conscience en les remplaçant par des galettes de riz ou maïs soufflé, recouvertes de chocolat et de coco, car leur index glycémique est scandaleusement élevé (interdites aux diabétiques) et avoisine celui du pain blanc…

  •  Attention donc à tous les produits industriels bio qui sont souvent très chers et très sucrés. Bio ne veut pas dire sain !!!

  • Ruez-vous plutôt dans votre « ruche qui dit oui », votre AMAP, ou votre supermarché bio, et faîtes le plein de fruits de saisons qui vous apporteront une sensation de satiété grâce à leurs fibres, et vous apporteront aussi du bon glucose avec des vitamines et des minéraux:   banane, Kiwi, pamplemousse, fruit de la passion, cerise, fraise, mangue…. 

 

 Alcool :

Que dire !!! A l’heure des apéros en terrasse, et autre happy hour,  il paraît vain de s’attaquer à ce fameux breuvage. Et j’entends déjà hurler que le vin est un bon antioxydant, alors je vous réponds tout de suite. Oui, il y a du resveratrol un antioxydant dans le vin rouge (uniquement) mais pour obtenir une dose correcte, à savoir 5mg/j de resveratrol il faudrait avaler la quantité de 50 litres de vin !!! 

Alors si vous devez craquer, voici quelques conseils: 

  • Limitez vous à un verre (pour les femmes) voire deux verres d’alcool (pour les hommes) par jour.

  • Préférez le vin aux autres alcools forts.

  • Du vin rouge de préférence et Bio (Sans sulfite), vous évitera des maux de tête inutiles. 

  • Veiller à boire un verre d’eau avant et après chaque verre de vin pour rester hydrater.

  • Eviter les fameux cocktails bourrés de sucre, de sodas, et d’alcool premier prix. Une bombe calorique pour le pancréas. 

     

    Repas :

  • On supprime, pizza, burger, pâtes blanches, céréales raffinées, charcuterie, fromage, et produits laitiers. (TOUS)

  • On remplace par riz, pâtes semi-intégrales, on tente les salades de quinoa, de millet, sarrasin.

  • On privilégie un régime végétarien à 80% allez à 60% (sans fromage, beurre et lait de vache…).

  • On mange du cru, du cru, des salades, des légumes. Les végétaux vous apporteront des fibres (qui vont stimuler le transit en plus de nourrir les bonnes bactéries), ainsi que les vitamines, et enzymes nécessaires.

 

 

Cure de Jus  

Les jus sont un formidable moyen d'effectuer une grande détox sans ressentir la faim. Dénués de fibres ils n'entraînent aucun travail digestif.

De plus, ils permettent d'apporter de nombreux  nutriments et vitamines qui sont assimilés directement dans le sang dans les 15 minutes.

Il faut toutefois  s'assurer qu'ils sont bios, pressés à froid, et non pasteurisés, pour vous apporter tous leur bienfaits.

Peu de marques assurent ces 3 critères et si vous n'avez pas d'extracteur à jus chez vous,  la marque  PAF  propose toute une gamme de jus et smoothies  bien pensés (mélange de légumes et de fruits)  dont le goût, la fraîcheur, et la qualité sont bien supérieurs aux autres.

Si vous les faîtes vous même, assurez vous de les boires dans le quart d'heure.  

Vous pouvez effectuer cette mono-diète de jus sur une soirée, une journée ou 3 jours selon vos possibilités et vos envies

 

Hydratation : 

Objectif primordial de toute cure, rester hydrater, et éliminer. Il est préférable de choisir une eau de source peu minéralisée. (résidu à sec < 100).

 

Fin de la phase 1:

Cette phase doit bien entendu s' associer à un exercice physique. Au minimum une marche de 30 min 3 fois par semaine.

 

A présent vous êtes fin prêt pour la Phase 2. Cette phase peut bien entendu se faire conjointement à la phase 1, mais je trouve intéressant de pouvoir observer les effets d'une simple amélioration de son alimentation sur son corps, son humeur, son sommeil.

 

PHASE 2 : STIMULATION DES EMONCTOIRES

 

Maintenant que le corps a  récupéré de l'énergie pour effectuer son travail de détoxification, il est temps de lui venir un peu en aide et de le booster. Comment? En stimulant les voies d'éliminations du corps par des plantes spécifiques. 

 

 

  • Romarin : Allié du foie et du vieillissement grâce à son fort pouvoir antioxydant, il est facile à utiliser. En infusion, frais,  ou séché dans vos plats, il ravira vos papilles et votre foie vous en remerciera.  Si vous souhaitez bénéficier de ses vertus à plus forte concentration privilégiez la forme galénique du Macéra glycérinée de bourgeon de romarin (Macéra mère à raison de 15 gouttes/jours ou D1 à raison de 40 gouttes 3x/j). 

  • La cure de sève de bouleau : Au printemps la sève de cet arbre est récoltée avant l’apparition de ses premières feuilles.  A raison d’un petit verre chaque matin à jeun, vous stimulerez l’élimination des toxines du corps et en même temps vous bénéficierez de son énergie.  Veillez à ce qu’elle soit brute, récoltée en forêt (car plus riche en minéraux).  Personnellement je suis très satisfaite de cette marque,  que j’ai testée durant deux ans : la seve cathare.

  • Extrait de plantes fraîches ou synergisées de Pissenlit, Boldo Fumeterre, Artichaut, en association avec du Desmodium, du Romarin ou du Chardon Marie. Un cocktail qui ravira votre foie. En ampoule ou en bouteille de 250 ml à raison d’un à deux bouchons par jour pendant 3 semaines, vous noterez rapidement l’effet de ce puissant draineur hépatique.  Attention tout de même avec le radis noir qui stimule la vésicule biliaire fortement et qui est donc contre indiqué pour toute personne ayant des calculs biliaires.  

Drainage de l’intestin et du colon :

  • Un régime végétarien riche en fibres ainsi qu’une bonne hydratation, et de l’exercice physique devraient déjà activer le transit.

  • Cela dit il est également possible de favoriser le nettoyage des intestins par la consommation de mucilages doux comme les graines moulues d’Ispaghul (Psyllium).  De plus consommées avant les repas elles produiront un effet de satiété .        

Comment les utiliser ?  Mettre 1 cuillères à soupe dans un verre, ajouter un peu d’eau, de jus de fruit, de légume maison ou de lait végétal et 

  • Pruneaux, figues, consommés a jeun préalablement trempés dans de l'eau,  qui stimuleront également le transit et apporteront des fibres de bonne qualité

  • Chlorella : Cette algue riche en chlorophylle assainit l’intestin. De plus  elle est  l’algue partenaire des cures détox car elle mobilise les métaux lourds pour que le corps puisse les évacuer.  Cure d’ 1g à 3 grammes/j (en poudre ou en gélules dosées en général à 500 mg).

Associé à des  journées de mono-diet ou de Jeûne, ces conseils alimentaires vous permettront de nettoyer en profondeur les toxines de votre corps d’autant plus que vous aurez effectué une activité physique régulière.

 

 

 

Pour intensifier ce processus, vous pouvez ajouter des massages ou des séances de sauna/Hammam 1 fois par semaine.

 

 

En effet, ces trois pratiques,  en plus de stimuler les capacités d’élimination du corps, en activant la circulation, vous apporteront une détente profonde, permettant ainsi de travailler sur la dimension holistique, approche essentielle en naturopathie.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager ou à  me laisser un commentaire.       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

Featured Posts

Découvrez les 4 bienfaits du soin visage ventouse

September 13, 2018

1/5
Please reload

Découvrez les 4 bienfaits du soin visage ventouse

September 13, 2018

Pour se faire du bien testez le massage Cupping et bénéficiez d'une remise exceptionnelle.

January 8, 2018

Les Lendemain de fêtes, ces 5 commandements tu suivras!

December 22, 2017

1/4
Please reload